Le Dernier Métro pour Artala

Merci tout d'abord aux Editions Sharon Kena pour le livre Le Dernier Métro pour Artala de Ena Fitzbel.



Synopsis :

Dans le lointain pays d’Artala, les nobles sont dotés de la jeunesse éternelle. L’on raconte qu’Érato, leur impétueuse reine, use de magie pour la leur procurer. Mais la réalité est tout autre… Le jour où son secret est mis en péril, Érato décide de faire appel à Orfef, un ancien lieutenant de sa garde personnelle, banni quelques années plus tôt. Pour aller le trouver aux confins du royaume, elle s’adresse au meilleur ami de celui-ci, Silas, son chef des armées. Le voyage serait bien plus simple pour Silas s’il n’était pas accompagné du premier lieutenant d’Érato, la piquante Nausicaa, qui l’attire plus que de raison.

Mon Avis :

C'est le premier livre que je lis de Ena Fitzbel. Ce livre nous eemmène dans un monde où les nobles ont la jeunesse éternelle grâce à un élixir. Pour pouvoir continuer à en bénéficier, Erato fait appel à Silas et Nausicaa pour ramener Orfef pour s'aquitter de la mission. Donc, nous voilà partis en voyage à la recherche d'Orfef.

Ce trio qui se méfie les uns les autres et doit faire route ensemble est pour le moins assez rebelle. Tous ne sont pas de la même classe et chacun veut faire comme bon lui semble, ce qui crée des tensions entre eux. Surtout pour Nausicaa qui est assez téméraire et n'a peur de personne.

Le livre se lit assez vite. Les sujets traités dans ce livre est la trahison, le secret et la romance. Comme je l'ai dit un peu plus haut, les personnages ont un sacré caractère ce qui met de l'action et des tensions à l'histoire. Il n'y a pas de passage longs où c'est plat. Donc, pas de côté ennuyeux où l'on aurait envie de refermer le livre et le laisser de côté.
J'ai passé un moment agréable en lisant ce roman, toutefois certains points de ce livre aurait pu être évité pour ma part (c'est personnel). Je ne sais pas ce que d'autres lecteurs en ont pensé. Il s'agit de la présence du "Fürher" et de certains lieux de Paris. Mais lorsqu'on lis l'épilogue on, comprens un peu mieux. Néanmoins, je m'attendais à un monde tout à fait imaginaire et non relié à notre monde sur certains points.


Comments

Popular posts from this blog

Pas toujours sur le droit chemin

Les chercheurs du temps

The Pearl Sister