Un Jour Je M'en Irai Sans En Avoir Tout Dit






Auteur : Jean d'Ormesson
Edition : Robert Laffont
Année : 2013
Pages : 260


Synopsis :

Une randonnée dans la beauté du monde.

Non pas suite mais peut-être complément du précédent roman, ce livre-ci se décline en trois parties et chacune correspond à une question ou à un constat que tout esprit un peu affuté pose.
Un roman de société : « Tout passe. » Nous vivons une époque de transition, les livres, la famille, les m urs, les frontières, les monnaies jusqu à la religion. Tout se sait puisque, par la Toile, chacun est immédiatement informé du sort de tous. Pour illustrer ce propos, se déroule une histoire sentimentale contemporaine où un bouddhiste milliardaire et communiste fait irruption dans une famille traditionnelle.
Un roman d amour : « Rien ne change. » Un écrivain cherche sa voie et il ne s en sort que par l amour d une femme, Marie. Il se donne à elle qui le rend à lui-même. L amour est plus important que la littérature et que tout le reste. Il ne consiste pas à se regarder dans les yeux mais à regarder le monde ensemble. Le spectacle du monde entraîne leur étonnement et leur admiration, qui sont à la racine de toute connaissance. Le roman de société s est changé en roman d amour, qui lui-même va se changer en roman de l univers.
Un roman de l univers : « Il y a au-dessus de nous quelque chose de sacré. » Au grand-père désormais classique de l auteur, à Pama le bouddhiste, à Marie, s ajoute Dieu comme un des principaux personnages du livre. Car comment peut-on parler d autre chose que de Dieu ? Suit une petite histoire de l humanité par ceux qui l ont pensée et faite : les philosophes et les scientifiques. Un combat s est engagé entre Dieu et la science. La position de l auteur, catholique et agnostique, est de laisser ses chances à Dieu.
Ce livre est aisé et profond. On y retrouve ce qui a fait le succès des précédents ouvrages : la foi en la littérature, l importance des sentiments, l absence d illusions, le goût du bonheur, la recherche de la vérité. Le tout comme soulevé par la grâce d un style et d une écriture ailée.


Mon Avis :

Le résumé explique très bien à lui tout seul le roman de Jean d'Ormesson.
J'ai trouvé ce roman très bien, j'aime beaucoup lire la philosophie, ce que les grands écrivains pensent de notre monde actuel. 

J'ai noté 3 phrases dans ce livre qui m'ont interpellé :

1) Nous sommes enfermés dans le système et il n'est pas permis de s'échapper.
2) L'argent est un serviteur dont l'idée fixe est de devenir le maître - et il faut l'en empêcher
3) On n'entend dans les funérailles que des paroles d'étonnements de ce que ce mortel est mort.

Voilà pour ces 3 phrases qui demandent de la méditation et du raisonnement. J'aime beaucoup ces phrases car elles sont réalistes, c'est une vision des choses actuelles auquel nous ne pensons pas beaucoup. Il suffit quelquefois de réfléchir et méditer.

Jean nous recommande aussi les 3 chef-d'oeuvre :

1) La Bible
2) L'Iliade et l'Odyssée
3) Les Mille et Une Nuits

Pour ma part, je connais ces 3 livres mais n'en a lu qu'un seul pour le moment, c'est la Bible. Pour les 2 autres, je suis curieuse maintenant de les lire afin de savoir ce que je vais découvrir.

En résumé, j'ai beaucoup aimé ce livre, il donne à réfléchir et nous fait connaitre un peu plus l'auteur. 

Pour voir la vidéo si ce n'est déjà fait c'est ici :



Comments

Popular posts from this blog

Pas toujours sur le droit chemin

The Pearl Sister

Les chercheurs du temps